Voir les photos (12)

Jardin Salvador Dali

Parc et jardin à Marignane
  • Lieu de repos et de détente dans un très agréable écrin de verdure en cœur de ville, agrémenté d’un kiosque à musique ; évocations des œuvres de Dali, originaire de la ville catalane de Figueras jumelée avec celle de Marignane.

  • Aujourd’hui accessible au public, il constitue une survivance de deux anciens jardins privés : celui du château puis de la villa Camoin, actuelle Caisse d’Epargne.

    Du premier, dit « grand jardin » seigneurial et attesté depuis 1450, il nous reste de précieux inventaires de 1540 (plantes potagères dont une prééminence de laitues, chanvre et cougourdes), et de 1693 (cognassiers, lauriers, buis, myrtes, asperges et fraisiers), avant qu’il ne devienne grand parc du château redessiné à la...
    Aujourd’hui accessible au public, il constitue une survivance de deux anciens jardins privés : celui du château puis de la villa Camoin, actuelle Caisse d’Epargne.

    Du premier, dit « grand jardin » seigneurial et attesté depuis 1450, il nous reste de précieux inventaires de 1540 (plantes potagères dont une prééminence de laitues, chanvre et cougourdes), et de 1693 (cognassiers, lauriers, buis, myrtes, asperges et fraisiers), avant qu’il ne devienne grand parc du château redessiné à la française au XVIIIe siècle, constitué de parterres, agrémenté de pavillons, bassins et statues.

    De la villa du notable Philippe Camoin, le jardin a conservé l’aspect originel d’une propriété bourgeoise du XIXe siècle, caractérisé par ses allées sinueuses reliant des bosquets.

    Inauguré en 2011, il a été baptisé en hommage au peintre surréaliste originaire de la ville catalane de Figueras jumelée avec celle de Marignane. Des évocations de ses œuvres sont disséminées dans le parc paysager.

    Le jardin Salvador Dali a récemment fait l’objet d’un agrandissement et d’une complète réhabilitation menée en 2019 et 2020. Il couvre désormais une superficie de 3150 m², agrémenté d’un kiosque à musique en lien avec le proche conservatoire. Cet écrin de verdure situé au centre-ville privilégie les espèces végétales méditerranéennes cohabitant avec des massifs de fleurs annuelles et mellifères, et un hôtel à insectes pollinisateurs.

    Source Patrick Varrot, historien d’art - Février 2021
  • Tarifs
  • Gratuit
Ouvertures
Périodes d'ouverture
  • Toute l'année 2022
    Ouvert Tous les jours