Voir les photos (8)

Musée d'arts et traditions populaires Albert Reynaud

Musée, Arts et culture, Arts et traditions populaires à Marignane
  • C'est à l'initiative d'un collectionneur passionné, éperdument amoureux de sa ville, Albert Reynaud que le musée d'Arts et Traditions Populaires, voit le jour en 1973.

  • Accessible par la rue Covet, le musée Albert Reynaud se visite à double titre, comme ancienne galerie des arts et traditions populaires jointe à un conservatoire d’histoire locale, et comme quartier médiéval et renaissant du château.

    Historiquement, il occupe une maison bourgeoise construite sur les parties communes et les dépendances de la maison seigneuriale, connues par des inventaires de 1529 et 1540.
    Son entrée correspond ainsi à la cour nord et à une « cour des vins ».
    La...
    Accessible par la rue Covet, le musée Albert Reynaud se visite à double titre, comme ancienne galerie des arts et traditions populaires jointe à un conservatoire d’histoire locale, et comme quartier médiéval et renaissant du château.

    Historiquement, il occupe une maison bourgeoise construite sur les parties communes et les dépendances de la maison seigneuriale, connues par des inventaires de 1529 et 1540.
    Son entrée correspond ainsi à la cour nord et à une « cour des vins ».
    La galerie des outils agricoles occupe l’ancienne « grotte » ou cave et garde-manger qui abritait tonneaux, tonnelets et piles à huile.
    Les deux petites salles voûtées du mobilier religieux et archéologique faisaient office de cellules de prison pour de modestes peines, et la grande salle des expositions temporaires de cuisine prolongée par une grande salle de service. Jean-Baptiste Ier de Covet l’a convertie en 1605 en écurie, avant qu’elle ne devienne salle à manger des laquais dans les années 1660.
    La pièce consacrée à la Grande Guerre a été prise sur une partie de la grande salle de réception dite « du bardat », nom de l’allée dallée qui la bordait du côté de la basse-cour, abondamment éclairée par deux fenêtres à croisées et vitres à losanges.
    Enfin, les salles en contrebas de l’entrée, accueillant la cuisine et la tablée provençales, occupent l’ancien bâtiment dit « des greniers » bâti sous Françoise de Foix vers 1550, devenus écurie sous Jean-Baptiste II de Covet au XVIIe siècle.

    Fondé en 1973 par Albert Reynaud sur le modèle du Museon Arlaten, ce musée associatif, d’abord cantonné à la cave, n’a cessé ses acquisitions et son développement dans ces parties historiques puis en hauteur.
    Il a été rebaptisé au nom de son fondateur récemment décédé. Le musée fonctionne en étroit partenariat avec la Ville de Marignane.

    Outre les thématiques citées, se succèdent aux étages un diorama sur le monde de la pêche, un condensé de la faune des étangs notamment, la chambre d’une maison bourgeoise, la salle de classe, un hommage à Frédéric Mistral dans son cabinet d’écrivain, ainsi qu’une section d’histoire locale mise en scène au dernier plan.

    Un espace d'expositions temporaires a été aménagé et des expos d'art y sont désormais régulièrement organisées.

    Source Patrick Varrot, historien d’art - Février 2021
    Parking public(Parc Camoin à 200 mètres, gratuit.
    Parking Pilote Larbonne à 100 mètres, gratuit)
  • Environnement
    • A proximité d'une route nationale
    • Centre ville
    • En ville
    • Gare SNCF à moins de 500 m
    • Gare routière à moins de 500 m
  • Langues parlées
    • Français
Prestations
  • Equipements
    • Parking à proximité
  • Tarifs
  • Gratuit
Ouvertures
Périodes d'ouverture
  • Toute l'année 2022
    Ouvert Le Lundi, Le Mardi, Le Mercredi, Le Jeudi, Le Vendredi, Le Samedi
    * Du lundi au vendredi : de 9h à 12h et de 14h à 17h. Samedi : de 9h à 12h uniquement. Fermé le mois d'août.